calmar
étymologie
(XVIe siècle) Via l’occitan calamar, de l’italien calamaro, lui-même issu du latin calamarius, qui désignait une écritoire portative. On l’a donc vraisemblablement appliqué à l’animal, étant donné que celui-ci peut expulser un liquide noirâtre semblable à de l’encre et possède une coquille interne semblable à une plume, le tout enfermé dans son manteau en forme d’étui.

nom

SingulierPluriel
calmarcalmars

calmar \kal.maʁ\ masculin

  1. (Désuet) Étui de plumes à écrire.
    • […] quel qu’en soit le nombre [des sens de « timbre »], nous ne les confondons jamais, pas plus que nous ne sommes troublés par la distance qu’il y a entre calmar, au sens de plumier, et calmar, au sens de seiche monstrueuse. (Gourmont. Esthétique de la lang. fr., 1899)
  2. (zool) Mollusque céphalopode à dix bras appartenant à l’ordre Teuthida.
    • Le calmar géant existe réellement, mais c’est l’une des créatures de la mer les moins connues. (Pierre-Yves Bely, Deux cent cinquante réponses aux questions du marin curieux, 2004)
    • Les petites gens du quartier venaient dîner dans cette friterie d’une portion d’anguilles à une peseta, ou de percebes, et de calmars frits. (Joseph Peyré, Sang et Lumières, éditions Grasset, 2014, chapitre 8)
  3. (cuisine) Chair cuisinée de cet animal.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français