clore
étymologie
(début du XIIe siècle) Du latin claudere. Courant en ancien et moyen français, ce verbe a cédé depuis beaucoup de terrain à fermer, notamment parce que certaines de ses formes conjuguées se confondaient avec celles du verbe clouer.

verbe

clore \klɔʁ\ transitif conjugaison

  1. Fermer, enfermer, mettre dans une enceinte.
    • Une enceinte hermétiquement close.
    • Clore un jardin, un parc.
  2. Fermer, faire que ce qui était ouvert ne le soit plus.
    • Clore les passages.
    • Clore les yeux.
    • Il s’est présenté chez elle mais il a trouvé porte close.
  3. (Figuré) Terminer.
    • Cela clôt le débat.
  4. (En particulier) Déclarer terminé.
    • C'était la redoutable formule dont on avait coutume de clore ces sombres cérémonies. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris (roman)'', 1831)
    • Clore une discussion.
    • Clore le débat dans une assemblée délibérante.
    • Clore l’incident.
    • Clore la session des Chambres.
  5. (vieilli) (intransitif) Se fermer, être fermé.
    • Cette porte, cette fenêtre ne clôt pas bien.
  6. (Pronominal) Se clore : enfermer sa propriété en l’entourant d’une haie, d’un mur, etc.
    • Un propriétaire a le droit de se clore.

traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français