confident
étymologie
(XVIe siècle) De l’italien confidente, avec le sens de confiant.

nom

SingulierPluriel
confidentconfidents

confident \kɔ̃.fi.dɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : confidente)

  1. Celui, celle à qui l’on confie ses plus secrètes pensées.
    • […] ; il nous raconta, en effet, des choses dont le hasard l’avait rendu le confident, et qui leur donnaient un aspect tout nouveau. (Stendhal, De l’Amour, 1822, 3e préface du 15 mars 1843)
    • […] ; c’était la confidente toute particulière de Marguerite, qui n’avait aucun secret pour elle, et l’on prétendait qu’au nombre des mystères qu’enfermait son incorruptible fidélité il y en avait de si terribles que c’étaient ceux-là qui la forçaient de garder les autres. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • Derrière mon écran, il redevient Rio, mon sexfriend, mon sex-toy, mon amoureux virtuel et mon confident. (Claire Delille, Talk Dirty to Me, Éditions Harlequin, 2017, chap. 16)
  2. (Théâtre) Personnage subalterne d’une tragédie ou d’une comédie à qui le ou les personnages principaux font leurs confidences.
    • Corasmin est un confident dans la tragédie de Zaïre. Céphise une confidente dans la tragédie d’Andromaque.
    • Cet acteur joue les confidents.
    • « Ma parole d’honneur, s’écria-t-il, tu me rends imbécile, tu me fais perdre la tête. Tu es là devant moi avec le sang-froid d’un confident de théâtre, et j’ai l’air de te donner le spectacle d’une farce tragique. » (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 197)
  3. (meubles) Sorte de siège double en forme de "S", réalisé de façon à ce que deux personnes puissent s’y asseoir côte-à-côte mais en étant orienté en sens contraire. Note: on appelle indiscret, le siège de même type pour trois personnes.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français