continent noir
étymologie
(XIXe siècle) Composé de continent et de noir, signifiant le continent inconnu, probablement calque de l’anglais Dark Continent, nommé ainsi par Henry Morton Stanley dans son livre Through the Dark Continent (A travers le continent mystérieux) en 1878.

locution nominale

continent noir \kɔ̃.ti.nɑ̃ nwaʁ\ masculin singulier

  1. (Désuet) (hist) Afrique, en particulier l’Afrique subsaharienne.
    • Il est certain que les États-Unis ont abandonné définitivement la politique isolationniste. […] Cet abandon entraînera une ingérence plus concertée sur le continent noir. (Franco Arese, La politique africaine des États-Unis, 1945)
    • Il devait être un nationalisme panafricain et l’idéologie d’une conscience politique parmi les Africains ainsi que leur émancipation devaient se répandre partout sur le continent noir. (Etanislas Ngodi, Intellectuels, panafricanisme et démocratie en Afrique, dans Intégration régionale, démocratie et panafricanisme: paradigmes anciens, nouveaux défis, CODESRIA, 2007, page 61)
  2. (Figuré) Partie inapparente ou inconnue d’une chose.
    • En effet, la division du travail entre les sexes demeure le continent noir de la sociologie du travail et plus largement des sciences humaines. Si de très nombreux travaux lui ont été consacrés, ceux-ci gardent le statut de travaux spécifiques, « féministes », particuliers, […]. (Danièle Kergoat, Introduction à Un continent noir: le travail féminin, Cahiers du Genre, no26, L’Harmattan, 1999, p. 5)

traductions
Continent Noir
nom propre

Continent Noir \kɔ̃.ti.nɑ̃ nwaʁ\ masculin singulier

  1. (rare) Variante orthographique de continent noir.
    • En 1997 ce fut un très grand changement dans le changement sans changement, dans l’un des États du Continent Noir. (Yuko Naoyuki, Le poids du passé, 2007)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français