continuation
étymologie
Du latin continuatio.

nom

SingulierPluriel
continuationcontinuations

continuation \kɔ̃.ti.nɥa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de continuer ou de se continuer.
    • Lorsque, […], la continuation du voyage commencé devient impossible, le marin payé au mois reçoit les salaires dus pour le temps qu’il a servi. (Article 42, Code du travail maritime, France, 2009)
  2. Le fait d’être continué, de se continuer.
    • Si je raisonne objectivement, je suis obligé de constater la concomitance évidente entre la persistance du sentiment religieux dans une grande partie de la population et la continuation d’une natalité qui, […], demeure malgré tout très belle. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le secteur appelle ainsi une fois de plus les pouvoirs publics à l’organisation d’une réunion "d’urgence" avec la médecine du travail et les syndicats pour trouver les bonnes procédures pour une continuation de l’activité, dans la mesure du possible. (Florent Lacas, « Le coup de gueule de la ministre du Travail ne passe pas pour le BTP ↗ », www.batiactu.com, article publié le 19 mars 2020 ; consulté le 20 mars 2020)
  3. (informatique) Suite d’instructions qui reste à être exécutée par un système à un moment précis.
    • Dans certains langages de programmation, les continuations peuvent être manipulées explicitement en tant qu’objets du langage à part entière : on peut stocker la continuation courante dans une variable que l’on peut donc manipuler en tant que telle ; puis plus loin, on peut restaurer la continuation, ce qui a pour effet de dérouter l’exécution du programme actuel vers le futur que l’on avait enregistré. (Wikipédia, article « Continuation », consulté le 30 mars 2011)
antonymes
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français