couard
étymologie
De l’ancien français couequeue ») avec le suffixe -ard (suffixe péjoratif). Littéralement : « qui porte la queue basse ».

adjectif

SingulierPluriel
Masculincouardcouards
Féminincouardecouardes

couard \kwaʁ\ masculin

  1. Qui est poltron, qui n’a pas de courage.
    • Wilson le considérait d’un œil froid, maintenant. Il ne s’était pas attendu à cela. C’est donc un sacré con en plus d’un foutu couard, se dit-il à part lui. Pourtant, il me plaisait assez, jusqu’à maintenant. Mais comment peut-on savoir, avec un Américain ? (Ernest Hemingway, L’Heure triomphale de Francis Macomber, 1936. Traduit de l’anglais américain par Marcel Duhamel, 1946. Traduction revue par Marc Sapora, 2001. p. 49.)
    • Il s’est montré couard en présence du danger.
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
couardcouards

couard \kwaʁ\ masculin (pour une femme on dit : couarde)

  1. Poltron, lâche.
    • Si vous n’avez pas le cran de faire face à une penture, comment réagirez-vous à ce qui nous attend ? La Tour Blanche n’a nul besoin de couardes ! (Robert Jordan, Les Feux du ciel, traduit par Jean-Claude Mallé, Bragelonne, 2013, ISBN 978-2-35294-664-9)
    • Je pensais que j’avais des seins à bustier, mais comme je suis une couarde, j’ai choisi le dos nu à ficelle amovible. (chulinetti.blogs.com)
    • Le jour venu, le couard se dit malade, reste au lit et, donnant son écu mi-parti à son ami, l’envoie aux joutes. (Roger Lathuillère, Guiron le Courtois: Étude de la tradition manuscrite et analyse critique, 1966)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français