crédule
étymologie
Du latin credulus.

adjectif

SingulierPluriel
crédulecrédules

crédule \kʁe.dyl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui croit trop facilement ce qu’on lui dit, prompt à croire quelqu’un.
    • Esprit crédule, un public, une foule crédule.
    • Il est trop crédule aux propos des charlatans.
    • Simplicité crédule. Apitoiement crédule.
    • Confiance crédule, terreurs crédules.
    • Trop sensé pour être crédule.
    • L’enfant est crédule, comme tout primitif. (Martin du Gard)
    • […]'' quelque vieux désir, />Éperonnant encor ta vivante carcasse, />Te pousse-t-il, crédule, au sabbat du Plaisir ? (Charles Baudelaire, « XCVII – Danse macabre », in Les Fleurs du mal'', 1857)

    • [L’Abbé Prévost] : C’était une nature soumise, non raisonneuse, altérée des sources supérieures, encline à la spiritualité, largement crédule à l’invisible. (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Portraits littéraires, 1862)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français