délabré
étymologie
De délabrer.

adjectif

SingulierPluriel
Masculindélabré
\de.lɑ.bʁe\
délabrés
\de.lɑ.bʁe\
Féminindélabrée
\de.lɑ.bʁe\
délabrées
\de.lɑ.bʁe\

délabré \de.lɑ.bʁe\ masculin

  1. En mauvais état, en parlant d’une chose, d’une construction.
    • Au cours des dernières années, les affaires avaient marché cahin-caha, avec une prédisposition romanesque à l’insécurité, dans une petite échoppe délabrée ouvrant sur la Grand’Rue. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 43 de l’éd. de 1921)
    • Rares et maigres, pauvres et silencieuses étaient les localités traversées et, dans celles-ci, nombreuses étaient les demeures manifestement abandonnées, les bicoques délabrées où tout en fait des ruines. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le couvent était un édifice trapu et délabré, dont le toit ressemblait plutôt à de la tôle ondulée qu’à un pinacle gothique. (Terry Eagleton, The Gatekeeper: A Memoir, 2001)

traductions
forme fléchie

délabré \de.lɑ.bʁe\

  1. Participe passé masculin singulier de délabrer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français