discontinuité
étymologie
Mot  composé de dis- et de continuité

nom

SingulierPluriel
discontinuitédiscontinuités

discontinuité \dis.kɔ̃.ti.nɥi.te\ féminin

  1. Défaut ou absence de continuité.
    • Ce bourrelet s'étend, sans discontinuité, de l'Ouest, qui est à notre gauche, à l'Est qui est à notre droite, en passant derrière Doulaize, village qui est en face de nous. (Georges Colomb, La bataille d'Alésia, Éditions Marque-Maillard, 1950, page 262)
    • A l’inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d'attributs géométriques et de surface, mais sans que des discontinuités topologiques les séparent pourtant. (Yves Poinsot, Comment l'agriculture fabrique ses paysages, page 15, Karthala Éditions, 2008)
    • Depuis un siècle la mafia italo-américaine est toujours présente sur les docks de la côte Est des États-Unis, et ce sans discontinuité, malgré une avalanche de procès, de commissions d’enquête, de dénonciations journalistiques et cinématographiques. (Jean-François Gayraud, Le Monde des mafias : Géopolitique du crime organisé, Paris, Odile Jacob, juin 2008, Préface, page 11)
  2. (Mathématiques) Contraire de continuité (existence d’un ouvert dont la préimage par une application n’est pas ouvert)
    • Point de discontinuité. : Point de l’ensemble de définition en lequel une application n’est pas continue.
antonymes
Mathématiques :

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français