dormir comme un loir
étymologie
Le loir en question est un animal européen qui passe sept mois par an en hibernation. Cette expression fait donc référence à cette longue et profonde période d’hypothermie régulée, comparée au sommeil normal d’un humain.

locution verbale

dormir comme un loir \dɔʁ.miʁ kɔ.m‿œ̃lwaʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de dormir)

  1. Dormir longtemps et profondément.
    • Cette nuit-là, j’ai dormi comme un loir.
    • Seulement, si le capitaine était brusquement sorti, un quart d’heure plus tard, il aurait été fort étonné de trouver de Lozeril, qui, au lieu de dormir comme un loir, se tenait immobile et l’oreille appliquée à sa porte. (Eugène Chavette, Défunt Brichet: Volume 2, 1874)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français