frairie
étymologie
(1165) Du latin fratria qui nous donne aussi fratrie. Le sens propre est « assemblée », de là « fête, gala ».

nom

SingulierPluriel
frairiefrairies

frairie \fʁɛ.ʁi\ féminin

  1. (Régionalisme) Fête de village, kermesse.
    • C’est aujourd’hui la frairie dans tel endroit.
    • Aller à la frairie.
  2. (vieilli) Partie de divertissement et de bonne chère.
    • Un loup donc étant de frairie
      Se pressa dit-on tellement
      Qu’il en pensa perdre la vie.
      (Jean de La Fontaine, Le Loup et la Cigogne, 1678)
    • Une indigestion l’avait étouffé. Son estomac famélique n’était pas habitué à de telles frairies. (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, 1863, chapitre XXII)
    • La Saint-Vincent aux Ruhautes ? Une franche frairie où bien des records d’endurance étaient battus : sept heures à table pour dîner, une petite sortie pour pencher l’eau sur le fumier, et l’on repartait pour le souper. En tout, douze heures à table. (Henri Vincenot, Le Pape des escargots, 1972, page 295)
    • Le gui a, du reste, un concurrent redoutable dans un autre végétal d’hiver, auquel on l’associe de plus en plus dans la décoration des frairies noélesques : je veux parler du houx. C’est cette opposition, vraisemblablement, qui a déterminé sa vogue. (Jean-Paul Kurtz, Fêtes et Coutumes Populaires, BoD/Books on Demand France, 2012, page 123)
synonymes
fête de village



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français