grandir
étymologie
 Composé de grand et de -ir.

verbe

grandir \ɡʁɑ̃.diʁ\ intransitif conjugaison

  1. (intransitif) Devenir plus grand.
    • Le jeune Othon grandissait, c’était un beau garçon de cinq ans, à la tête blonde, aux joues roses et aux yeux bleus. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Il avait grandi dans le giron de la famille, entouré de la tendresse de tous […]. (Louis Pergaud, Une revanche, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • J’aurais pu […] accepter les offres engageantes des jeunes et jolies Mangavériennes, avoir là des enfants bronzés qui auraient grandi libres et heureux sous le chaud soleil de la Polynésie. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Rainie adorait ces montagnes. Elle avait grandi là, à l'ombre des imposants sapins de Douglas, à un jet de pierre de la côte rocheuse. (Lisa Gardner, Disparue, traduit de l'américain par Cécile Deniard, Éditions Albin Michel, 2008, chap. 10)
    • Ces pluies ont fait grandir les blés.
    • (Figuré)Zaheira sentait grandir son antipathie pour elle. Elle sentait aussi que la jeune femme n’était pas aimée dans la maison; …. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Autour de Monsieur se groupaient quelques gentilshommes, factieux, avides, remuants, qui ne pouvaient grandir et s’enrichir que par le désordre. (Auguste Bailly, Mazarin, Fayard, 1935, p. 104)
  2. (transitif) Rendre plus grand.
    • Le cothurne grandissait les acteurs de la tragédie antique.- Se grandir en s’élevant sur la pointe des pieds.
  3. (Par extension) Faire paraître plus grand.
    • Ce vêtement le grandit.
    • (Figuré) La médiocrité croit se grandir en rabaissant le mérite.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français