grog
étymologie
De l’anglais grog. Le mot anglais vient du surnom (Old Grog) de l’amiral anglais Edward Vernon, qui avait décidé que le rhum serait coupé d’eau à bord, afin d’essayer de limiter sa consommation. Ce surnom lui venait de ce qu’il portait toujours un vêtement réalisé dans un tissu appelé grogram (ou gourgouran en français).

nom

SingulierPluriel
groggrogs

grog \ɡʁɔɡ\ masculin

  1. Boisson chaude à base d’eau et de rhum.
    • Les grogs brûlants ne furent pas épargnés, et le brave sergent Long put en prendre sa part. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • elle posa ... un plateau devant Clémence, qui se mit à préparer posément son grog, versant l’eau chaude sur le citron, qu’elle écrasait à coups de cuiller, sucrant, mettant le rhum en consultant le carafon, pour ne pas dépasser le petit verre réglementaire. (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Tout en parlant, mon compagnon s'était approché du comptoir, où je le rejoignis, et l'on nous servit nos grogs. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

traductions
  • allemand : Grog
  • anglais : grog
  • espagnol : grog
  • italien : grog
  • russe : грог



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français