judaïsme
étymologie
Du latin ecclésiastique judaismus, lui-même du grec ecclésiastique Ιουδαϊσμός, ioudaismos, de Ιουδαϊός, ioudaios, « juif ».

nom

SingulierPluriel
judaïsmejudaïsmes

judaïsme \ʒy.da.ism\ masculin

  1. (religion) Religion des Juifs.
    • Pour le judaïsme, chantre de l’Unicité divine, toute dichotomie est entièrement due à la perception humaine, puisque dans l’absolu, toute réalité est obligatoirement Une. (Henri Infeld, Éducation et judaïsme, entre profane et sacré, 2015)
    • Nul n’a synthétisé avec autant de netteté les doctrines cardinales du judaïsme pour tenter de les rapprocher de l’enseignement du philosophe stagirite. (Maurice R. Hayoun, L’exégèse philosophique dans le judaïsme médiéval, 1992)
    • Il y a là une sorte de prostitution des valeurs du judaïsme, qui consiste à se servir d'elles comme couverture pour satisfaire des pulsions et des intérêts patriotiques. (Leibowitz, cité dans : Yakov M. Rabkin, Au nom de la Torah: une histoire de l'opposition juive au sionisme, chap. 3 : La Terre d'Israël entre l'exil et le retour, Presses de l'Université Laval, 2004, p. 90)
    • Enfin, au sein même du judaïsme, un clivage oppose les orthodoxes et les modérés. (Gérard Bouchard, Les nations savent-elles encore rêver?, Boréal, 2019, p. 342)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français