linguistique
étymologie
 Composé de linguiste et de -ique.

adjectif


linguistique \lɛ̃.ɡɥis.tik\ ou \lɛ̃.ɡwis.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (linguistique) Qui se rapporte au langage, à la langue.
    • De nos jours, on commet une erreur plus grave : on confond la race avec la nation, et l’on attribue à des groupes ethnographiques ou plutôt linguistiques une souveraineté analogue à celle des peuples réellement existants. (Ernest Renan, Qu’est-ce qu’une nation ?, Conférence faite en Sorbonne, le 11 mars 1882)
    • À ce point de vue le peuplement d’une partie de l’Amérique par les Malayo-Polynésiens est démontré par des preuves anthropologiques, ethnologiques et surtout linguistiques absolument indéniables. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.16)
    • Ce que l’on retient surtout de ces évolutions, en dehors des enjeux linguistiques (suprématie de l’anglais dans le numérique) et économiques (apparition de nouveaux acteurs dans l’édition issus de l’informatique), c’est que désormais les livres et leur contenu sont déclinables et personnalisables en fonction des choix du lecteur. (Luc Spooren, Le marché de l’édition répond aux défis du numérique, par Luc Spooren ↗, lemonde.fr, 19 avril 2010)
    • Le gouvernement belge dirigé par Yves Leterme a décidé jeudi de présenter sa démission suite à un conflit linguistique entre francophones et Flamands, alors que le pays doit prendre dans deux mois la présidence tournante de l’UE. (Le gouvernement belge démissionne, le roi met sa décision « en suspens », dans Libération, 22 avril 2010)
    • Les consonnes subissent dans les langues celtiques divers traitements linguistiques dont la lénition interne. Ainsi les noms Péron, Pédron, Pezdron et Pezron sont tous des variantes d’un nom latin initial Petronem. Hormis le premier nom, les autres sont des archaïsmes. (Albert Deshayes, Les noms de famille bretons, dans Revue française de Généalogie, numéro spécial Noms de familles, 2e sem.2010, note p.47)
traductions
nom


linguistique \lɛ̃.ɡɥis.tik\ ou \lɛ̃.ɡwis.tik\ féminin

  1. (linguistique) Science qui étudie le langage humain, l’organisation des différentes langues, la grammaire générale appliquée aux diverses langues.
    • Des entraves, ils en ont créé des centaines, maniant à tout va les outils de la récurrence, de la géométrie, de la linguistique, plus récemment de l’informatique. (Pierre Jean Ruffieux, Les chroniques de l'Acratopège, Lulu.com, 2012, p.63)
    • Il se spécialise en linguistique à l'université de Leipzig (1895-1896) et, de retour à Groningue, rédige un travail universitaire sous la direction du sanskriste Speiger, Le Vidûsaka dans le théâtre indien. (Jean-Claude Margolin, « Huizinga Johan (1872-1945) », dans Dictionnaire d'esthétique, Encyclopaedia Universalis, 2017)
synonymes traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français