ménagement
étymologie
 Composé de ménager et de -ment.
  • 1587 «bon exercice de l'administration domestique» bon mesnagement (La Noue, Disc. polit. et milit., XX, p. 429, ibid.);
  • début 17ème siècle: «mesure et économie dans la gestion et le comportement» (D'Aubigné, Lettres Familieres, X ds Œuvres, éd. Réaume et de Caussade, I, 361);
  • 1665 «mesure, réserve dont on use envers quelqu'un» un ménagement réciproque d'intérêts (La Rochefoucault, Réflexions ou sentences et maximes morales, LXXXIII ds Œuvres, éd. M. D. L. Gilbert, I, 66).
  • «mesnagement de nostre France» Étienne Pasquier,

    étymologie semblable à management


nom

SingulierPluriel
ménagementménagements

ménagement \me.naʒ.mɑ̃\ masculin — Il s’emploie surtout au pluriel.

  1. Circonspection, mesure dont on use à propos de quelqu’un ou de quelque chose.
    • Toute sa finesse de femme était employée en pure perte à des ménagements ignorés de celui-là même dont ils perpétuaient le despotisme. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • « Les cléricaux, remarquait-il au cours d'une visite qu'il fit à Waldeck dans les premiers mois de 1903, ne sauraient aucun gré des ménagements qu'on aurait pour eux. La modération gouvernementale leur apparaîtrait comme un signe de faiblesse. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Mais alors il fallait m’avertir. Nous nous serions arrangés. Nous aurions pris des ménagements. (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 234)
    • Ce qui prouve qu'en protestant quand il est encore temps
      On peut finir par obtenir des ménagements !
      (Boris Vian, On n'est pas là pour se faire engueuler,)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français