quelque chose
étymologie
Composé de quelque et de chose.

locution (pronom indéfini)

quelque chose \kɛl.kə ʃoz\ masculin ou neutre selon les auteurs, avec accord au masculin (quelque chose a été fait)

  1. Objet ou chose indéfinie, indéterminée mais existante.
    • S’il vous manque quelque chose, je vous le donnerai.
    • Compter pour quelque chose.
    • On croit que c’est quelque chose, et ce n’est rien.
    • On n’eût point dit d’ailleurs, en le voyant, qu’il se passât quelque chose d’insolite par la ville, ni au Louvre ; il était vêtu avec son élégance ordinaire. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre X)
    • D’ailleurs, ce qui est particulier à la politique de l’histoire sainte, c’est que, chaque fois qu’un personnage marquant fait quelque chose de mal, c’est toujours le pauvre peuple qui écope. (Émile Thirion, La Politique au village, Fischbacher, 1896, page 131)
    • Nous sortîmes sur la grande cour de la prison et là, dans un coin à gauche, devant la porte entrouverte, on fit quelque chose comme un appel nominal. (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Drôle de pistolet, grommela Carrouge. Comme si la politique avait quelque chose à voir là dedans! (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p. 449, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • Beaucoup de nos camarades avaient la mauvaise habitude de marauder le soir pendant que nous étions au bivac, ils attrapaient souvent quelque chose ; […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Sa (Pyrrhon d'Élis) conduite était d'accord avec sa doctrine : il ne se détournait, ne se dérangeait pour rien; il suivait sa route quelque chose qui se rencontrât, chariots, précipices, chiens, etc. ; car il n'accordait aucune confiance aux sens. (Diogène Laërce, Pyrrhon, livre IX, chapitre XI)
  2. (Figuré) Quelque chose de meilleur ou de bien.
    • Et pourtant, par une belle journée d’été, Salbec se réveilla.
      Quelques habitants grouillèrent, se réunirent dans les cafés, nommèrent des présidents d’honneur et décrétèrent qu’il fallait faire quelque chose.
      Quelque chose ! Oui, mais quoi ?
      (Alphonse Allais, « Vengeance funèbre », dans Pour cause fin de bail, Paris : La Revue blanche, 1899)
    • Être, devenir quelque chose : avoir, acquérir un rang, un état, un nom dans la société.
    • Il y a eu quelque chose entre eux : il y a eu une histoire entre eux (querelle, relation amoureuse…)
    • Faire quelque chose pour quelqu’un : lui venir en aide.
    • C’est quelque chose, quand même ! : exclamation d’indignation ou de colère.
  3. (familier) Sert à faire une estimation.
    • Il y a quelque chose comme six mois que nous ne nous sommes vus : il y a environ six mois.
traductions traductions traductions
  • allemand : ungefähr
  • russe : где-то, приблизительно



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français