matelasser
étymologie
voir matelas

verbe

matelasser \mat.la.se\ transitif conjugaison

  1. Garnir de coussins rembourrés et piqués, en façon de matelas.
    • Matelasser des chaises. - Une porte matelassée.
    • Bien gantés, ils exposaient des carrures qui ne m’impressionnaient plus, depuis qu’un tailleur bulgare avait voulu avantager ma vareuse en la matelassant de ouate à la poitrine et aux épaules, en la renforçant, à la taille, d’une armature de baleines. Je savais que pour 500 levas on pouvait s’offrir des thorax aussi rebondis, des pectoraux aussi herculéens. (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 166.)
    • (Figuré) On l’avait envoyé dans la Transoxane engager une nation qui avait fui à l’ouest devant les Hioung-Nou, et par sa fuite avait dégarni les frontières de la Chine, qu’elle matelassait, pour ainsi dire, contre l’ennemi commun, à reprendre son poste, pour défendre l’empire chinois. (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français