mignard
étymologie
De mignon avec suffixe -ard.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinmignardmignards
Fémininmignardemignardes

mignard \mi.ɲaʁ\

  1. (vieilli) ou (familier) Gracieux, délicat, mignon.
    • ''Pourquoi fuis-tu mignarde>Si je suis près de touai,>Quand tes yeux je regarde>Je me perds dedans mouai,>Car tes perfections>Changent mes actions.(Thoinot Arbeau, Belle qui tiens ma vie dans Orchésographie , 1589)

    • Les amours plus mignards à nos rames se lient (Théophile de Viau, Œuvres, 1621)
    • ''D’où je conclus ; pour belle qu’on soit née/>Qu’on ait l’œil doux, qu’on aït les traits mignards,/>Il faut qu’avec Beauté grosse Dot soit donnée./>(Mrs. Manley (Mary de la Rivière), Mémoires secrets, dans L’Atalantis de madame Manley'', T. 2, 1713)

    • Sans cette attestation virile, il eût trop ressemblé peut-être à une jeune fille déguisée, tant la coupe du visage et les lèvres sont mignardes, […]. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Cette galanterie est plutôt apparente que réelle ; malgré les œillades langoureuses, les regards brûlants, les conversations tendres ou passionnées, les diminutifs mignards et le querido (chéri) dont on fait précéder votre nom, il ne faut pas prendre pour cela des idées trop avantageuses. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Ils s’oubliaient en caresses mignardes, en querelles amicales, en regards heureux. (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 237)
  2. Qui a de la gentillesse et de l’afféterie.
    • Le notaire, qui se crut obligé de faire le gentil avec les enfants, prit un ton mignard pour dire au garçon : […]. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

nom

SingulierPluriel
mignardmignards

mignard \mi.ɲaʁ\ masculin (pour une femme on dit : mignarde)

  1. (Péjoratif) Mignon, mignonne.
  2. (peinture) (ellipse) Genre mignard.
  3. (argot) Enfant.
    • Le destin du gros Simone, retraité du bâtiment, n’a pas grand chose à voir avec ce conte pour mignards. Lui, il ressemble plutôt aux autres rond-de-cuir de sa confrérie. Un peu plus gras peut-être voire un peu plus con, mais bien dans la lignée de l’autocratie craspec que représente les instances fédérales du ballon rondouillard. (Un forum, en 2007)
  4. (argot) Homosexuel.
    • Tu l’connais pas, la Caille. Il peut pas sentir les mignards. Il voit rouge. (Francis Carco, Jésus-la-Caille, ch. IV, Le Mercure de France, Paris, 1914)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français