enfant
étymologie
Du latin infans.

nom

SingulierPluriel
enfantenfants

enfant \ɑ̃.fɑ̃\ masculin et féminin identiques

  1. garçon#fr|Garçon ou fille qui n’a pas encore atteint l’adolescence.
    • Mais l’enfant, de plus en plus épeuré, s’était caché dans les jupons de la femme. (Octave Mirbeau, La Bonne, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Je vis toute la famille de mon hôte, une vingtaine de personnes, dont une dizaine d’enfants, qui dormaient, serrés les uns contre les autres, sur des nattes de pandanus. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • C’est avec de telles calembredaines que le prêtres s’imaginent piper la confiance des enfants à l’âge où, précisément, ils commencent à discerner qu’ils n’ont pas poussé dans les choux. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 247)
    • Cet enfant unique est d’ailleurs élevé très mal : un enfant gâté, dorloté, pourri d’égoïsme. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La salle de réunion du conseil municipal avait autrefois servi de salle de classe pour les enfants du village. (Bernard Rougier, Des fleurs pour Clémentine, Publibook, 2011, page 33)
    • Avec le développement des sciences humaines nous sommes parvenus à une perception de plus en plus attentive de l’individualité de l’enfant. Cet enfant n’est plus ainsi celui qui, selon l’étymologie latine, « ne parle pas ». Bien au contraire, il parle et il est écouté. On peut même affirmer que l’essentiel de la vie familiale est bien ce dialogue de plus en plus égalitaire et ouvert entre les enfants et leurs parents, entre les enfants et le monde. (Simone Veil, discours à la Conférence internationale de la famille à l’UNESCO, Paris, 8 janvier 1979, dans Simone Veil, Mes combats, Bayard, 2016, p. 380)
  2. Fils ou fille, de tout âge, par relation au père ou à la mère.
    • Enfant légitime, naturel, naturelle, adoptif, adoptive / d’adoption, du premier lit, du second lit.
    • L’inconnu devait être le père de cette enfant qui, sans le remercier, lui prit familièrement le bras et l’entraîna brusquement dans le jardin. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • J’aurais pu […] avoir là des enfants bronzés qui auraient grandi libres et heureux sous le chaud soleil de la Polynésie. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • On ne fait plus d’enfants, chez nous, sauf dans les coins pouilleux, dans les milieux de misère, certains samedi de paye, après stations devant les comptoirs des bistrots. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 75)
    • Celle-ci, mariée à un ingénieur du P.-L.-M., vivait avec ses trois enfants, dans une maisonnette que le ménage avait fait élever, après la guerre, sur un lotissement de Brunoy. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Dès que leurs enfants pourraient s’y aventurer, […], les mères les sermonnent à grosse voix : « Ne va jamais là tout seul, sais-tu : la bête à crochets te mangerait ». (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Un capitulaire prescrit de ne contracter que des unions légitimes, car celles-là seules donnent des enfants capables de succéder. (Gabriel Lepointe, La Famille dans l’Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p. 113)
  3. (Par extension) Descendant, descendante en ligne directe et indirecte.
    • Nous sommes tous enfants d’Adam.
  4. Personne proche de manière affective, amicale, filiale.
    • ''Ma belle enfant.
    • Venez, mon enfant.
    • Ma chère enfant, écoutez-moi.
    • Courage, enfants, criait-il à ses soldats.
    • ''Voilà une belle enfant !
    • Vous êtes une aimable enfant.
  5. (Figuré) (vieilli) Chose qui est produite par une autre, qui en naît, qui en résulte.
    • Le remords est enfant du crime.
synonymes antonymes
traductions
traductions
adjectif

enfant \ɑ̃.fɑ̃\ invariable

  1. Qui a le caractère d’un enfant.
    • Il est très enfant.
  2. Qui a pratiquement l’âge d’un enfant.
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français