musicien
étymologie
Du mot musique, du latin musica de musa (« Muse »).

nom

SingulierPluriel
musicienmusiciens

musicien \my.zi.sjɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : musicienne)

  1. (musique) Personne qui joue ou compose de la musique.
    • Cependant les trois musiciennes continuaient de chanter et de jouer de la flûte. (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
  2. (Spécialement) Celui, celle qui fait profession de composer ou d’exécuter de la musique.
    • La musique exprime les sentiments, mais elle serait bien empêchée de les définir, et, sans le commentaire des paroles, absent de la musique instrumentale, l’auditeur reste toujours dans un certain vague quant à la nature et à l'objet du sentiment dont s’est inspiré le musicien. (Pierre Lasserre, Philosophie de Goût musical, Les Cahiers verts n° 11, Grasset, 1922, p.50)
    • De leur balcon qu'on atteignait par une échelle, les musiciens déversaient sans répit sur la foule, des airs de valse, de java, de shimmy, de charleston et tout le monde se trémoussait. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Jean-Pierre Marielle alias {{w — Je ne pense pas que je vais vous admettre parmi mes élèves.
      Guillaume Depardieu alias {{w jeune — Dites-moi pourquoi ?
      {{w — Vous faites de la musique, monsieur, vous n’êtes pas musicien ! (Tous les matins du monde, film de Alain Corneau, 1991)
  3. (argot) Maître-chanteur.
    • Portalis commença par exercer ses petits talents de musicien. Il essaya d'abord de faire chanter Jules Ferry, pour une histoire d'enfants frauduleusement légitimés. L'affaire fit grand bruit., Puis il fit chanter le duc d'Aumale […]. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 101)
synonymes
traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculinmusicienmusiciens
Fémininmusiciennemusiciennes

musicien \my.zi.sjɛ̃\

  1. Qui pratique la musique, produit de la musique, est sensible à la musique.
    • On peut dire que, par un beau matin, notre Nation s’est avisée de vouloir figurer parmi les Nations Musiciennes. (Jean-Baptiste Grosier, [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64241202/f19.r%3Dmusiciennes Journal de littérature, des sciences et des arts], tome 3, Paris, 1781, page 15)
    • Elles avaient une admirable intelligence et l’âme toute musicienne. (Madame la comtesse veuve de ***, [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5802553d/f299.r%3Dmusicienne L’Amour et l’érudition, ou folies du coeur et de l’esprit], tome 4, L. Beaupré, 1815)
    • Un curieux bruit de ferrailles musiciennes déclenché par l’ouverture de la porte salua son entrée dans la boutique. (René-Jean Clot, La rose de Noël, Gallimard, 1964, page 24)
    • Quelques Alpini arrêtés dans leur promenade considéraient avec étonnement cette grosse femme et sa poussette musicienne. (Pierre Sorgo, Les emplumés, Calmann-Lévy, 1997, page 250)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français