nutriment
étymologie
(XVIe siècle) Du latin nutrimentum. Clément Marot l’emploie (une seule fois, semble-t-il) au XVIe siècle dans son sens latin, mais ce nom subit une éclipse pour réapparaître dans son sens moderne au XIXe siècle, où Émile Littré le considère comme un néologisme.

nom

SingulierPluriel
nutrimentnutriments

nutriment \ny.tʁi.mɑ̃\ masculin

  1. Composé organique et minéral assimilable par un organisme vivant, vital pour son développement et son entretien.
    • Les nutriments sont des composants élémentaires contenus dans les aliments.
    • J’appelle expressément nutriment tout aliment qui a l’aptitude vitale, qui, par lui-même, sans aucune nouvelle préparation, peut, dès qu’il est absorbé, servir à l’entretien de la vie, en concourant soit à la composition, soit au jeu des organes, c’est-à-dire qui est propre à nourrir même celui qui ne digère point. (Lucien Corvisart, Études sur les aliments et nutriments et sur la méthode nutrimentive, pages 1 & 2, Labé, Paris, 1854)
  2. (Désuet) Synonyme de nourriture.
    • Pour quelque temps il fleurit ainsi comme
      La fleur des champs, qui nutriment reçoit
      (Les Pseaumes de David, mis en rime françoise par Clément Marot et Théodore de Besze, Psaume CIII, Jean Lertout, 1589)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français