paternel
étymologie
(XIIe siècle) Composé de paterne et -el.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinpaternelpaternels
Fémininpaternellepaternelles

paternel

  1. Qui a rapport au père, qui appartient au père.
    • Deux minutes après, […], il attendait dans une posture recueillie et digne les ultimes recommandations paternelles. (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il régnait, en fait, depuis la maladie de son père (1179) et n’avait négligé aucune occasion d’affirmer son autorité, en prenant le contrepied des décisions paternelles. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Qui vient du père, qui est du côté du père.
    • Succession paternelle.
    • Biens paternels.
    • Grands-parents paternels, du côté paternel.
    • Ligne paternelle.
  3. Qui est tel qu’il convient à un père, tel qu’il appartient à l’état, à la qualité de père.
    • Julie n’eut pas de peine à croire son père quand elle eut jeté les yeux sur ce visage, auquel de paternelles inquiétudes donnaient un air abattu. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • (Par extension) Il a fait à son élève une remontrance paternelle, toute paternelle.

traductions
nom

SingulierPluriel
paternelpaternels

paternel \pa.tɛʁ.nɛl\ masculin

  1. (popu) Père.
    • Sur les deux mâles, […]. L’autre, plus moutonnier, entrait à l’Hôtel de Ville, sur les traces du paternel. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 27)
    • — N'empêche que chuis dans la mouise, a fait Mark. Mon paternel, vous savez bien. J'avais interdiction de sortir. (Il s'est levé) On bouge ? Peut-être qu'il sera moins sévère si je rentre pas trop tard. (Clemens Meyer, Quand on rêvait, traduit de l'allemand, Éditions Piranha, 2015)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français