prononcé
étymologie
voir prononcer

adjectif

SingulierPluriel
Masculinprononcé
\pʁɔ.nɔ̃.se\
prononcés
\pʁɔ.nɔ̃.se\
Fémininprononcée
\pʁɔ.nɔ̃.se\
prononcées
\pʁɔ.nɔ̃.se\

prononcé \pʁɔ.nɔ̃.se\ masculin singulier

  1. Qui a été dit.
  2. Qui se prononce.
    • Le mot 雞 est prononcé [kɐi˥] en cantonais.
  3. (Figuré) Qui est marqué, qui est remarquable.
    • Le cachemire n’est pas ondulé comme la laine ; il est souple, soyeux et brillant. Son élasticité est plus grande que celle de la laine, de même que sa finesse et sa souplesse ; ses propriétés feutrantes sont plus prononcées. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Un caractère prononcé, Un caractère qui n’a rien d’indécis.
    • Cet enfant a déjà un caractère très prononcé.

traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
prononcéprononcés

prononcé \pʁɔ.nɔ̃.se\

  1. (droit) Décision du tribunal prononcée à l’audience.
    • Le prononcé de l’arrêt, de la sentence, du jugement

traductions
forme fléchie

prononcé \pʁɔ.nɔ̃.se\

  1. Participe passé masculin singulier de prononcer.
    • Le défunt n’avait pas été désanathématisé avant sa mort; c’est pourquoi son fils s’adressa à Bruno, qui avait prononcé l’anathême contre Hermann, en le priant de lever maintenant l’anathême, puisqu’il était mort, et de l’enterrer dans l’église. (Alban Butler, Vies des Pères, des martyrs et des autres principaux saints, 1828)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français