réservé
étymologie
voir réserver

adjectif

SingulierPluriel
Masculinréservé
\ʁe.zɛʁ.ve\
réservés
\ʁe.zɛʁ.ve\
Fémininréservée
\ʁe.zɛʁ.ve\
réservées
\ʁe.zɛʁ.ve\

réservé \ʁe.zɛʁ.ve\ masculin singulier

  1. Discret, timide.
    • Cette femme est très réservée.
  2. Qui ne se prononce pas encore, encore réticent.
    • Il est réservé sur le sujet.
  3. Gardé, conservé pour un usage particulier.
    • Places réservées.
    • Un wagon réservé.
    • Chasse réservée, terrain où le droit de chasse n’appartient qu’au propriétaire et aux personnes dûment autorisées par le propriétaire.
    • Biens réservés, ceux dont un testateur ne peut frustrer ses héritiers légitimes.
    • Cas réservés, péché dont on ne peut être absous que par le pape ou l’évêque, ou par les prêtres qui ont reçu d’eux un pouvoir spécial.
    • Les piliers réservés, piliers naturels qui lors du creusement n'ont pas été excavés, ils soutiennent le plafond de la mine.
  4. En termes de procédure,
    • Tous droits réservés.
    • Toute prétention réservée.
    • Tous dépens réservés.
  5. (foresterie) Qui ne doit pas être abattu lors d’une coupe.
    • L'acheteur est tenu de respecter toutes les tiges réservées ou non marquées conformément au paragraphe 1.2.1 du règlement national d’exploitation forestière et doit leur éviter tout dommage. (Office national des forêts, Clauses générales des ventes de bois en bloc et sur pied, en vigueur à compter du 1er juillet 2014)
forme fléchie

réservé \ʁe.zɛʁ.ve\

  1. Participe passé masculin singulier de réserver.
    • A la façon dont je serais appelé, à la pension Beauséjour, j’apprendrais vite à savoir quel sort me serait réservé : Etienne Lieutaud servirait aux jours de sortie et aux rencontres de ma mère avec M. Sarrazin. (Henry Bonnier, L’Enfant du mont Salvat, 1980)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français