saison des pluies
étymologie
Composé de saison et de pluie.

locution nominale


saison des pluies \sɛ.zɔ̃ dɛ plɥi\ féminin

  1. Dans les régions de climat tropical ou subtropical humide, saison de l’année durant laquelle les précipitations sont très abondantes.
    • Il y avait aussi, durant la saison des pluies, de vrais déluges et de grands vents qui arrachaient les toitures plates des maisons avec des arbres et des pierres. L'eau roulait dans les rues un torrent noir et je pensais que la Dombéa sortait de son lit raviné et se répandait dans les plaines. Jours étranges… (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • À la fin de la saison des pluies, les fortes quantités de paille qui jonchent le sol sont responsables d’émissions importantes de composés azotés, alors qu’un sol humide est plutôt un puits. Les émissions de NO et NH3 lors des pluies tardives de fin de saison peuvent ainsi être multipliées respectivement par 30 et 10 par rapport à celles d’un sol nu non humide.(Contribution de la région du Sahel au bilan de l’azote atmosphérique ↗, INSU le 8 mars 2017)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français