sorgho
étymologie
(1542) De l’italien sorgo qui nous a donné sorgue ou sorgo#fr|sorgo ; plus avant, du latin Suricus.
La graphie avec une h est une innovation du XVIIIe siècle, non justifiée étymologiquement, reprise en latin scientifique sous la forme Sorghum et sur laquelle l’Académie, dans ses propositions de rectifications orthographiques de 1990, se propose de revenir.

nom

SingulierPluriel
sorghosorghos

sorgho \sɔʁ.ɡo\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (plantes) céréale#fr|Céréale cultivée dans les régions chaudes. Sorgho commun (Sorghum bicolor).
    • SORGHO, (Mat. méd. & diet.) voyez Mil, gros, & l’article Farine & Farineux. (Encyclopédie, 1751)
    • Le sorgho, planté en succession de la culture commerciale, est desséché sur pied 8 à 10 jours avant de semer le cotonnier […], afin d’obtenir une couverture morte dans laquelle est effectué le semis. (Agriculture et développement, mars 1999, no 21, p. 89)
    • Il arrive que des plants de sorgho contiennent du cyanure, surtout les jeunes pousses. (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire, 434 pages, p. 333, 2002, Cirad / CTA / Karthala)
  2. (Par extension) Graminée du genre 'Sorghum'.
    • Les botanistes (HARLAN - STEMLER, 1972) situent plutôt les premiers sorghos domestiques (S. bicolor) plus au nord et à l’est, en territoire principalement nilo-saharien, entre Tchad et Éthiopie. (Alfred Muzzolini, Les Nilosahariens et l’archéologie, dans Datation et chronologie dans le bassin du lac Tchad, IRD Éditions, 1993, p. 87)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français