télé
étymologie
Par Apocope de télévision.

nom

SingulierPluriel
télétélés

télé \te.le\ féminin

  1. (familier) Téléviseur.
    • Xavier Flactif, agent immobilier douteux, achète en 2003 au Grand-Bornand un chalet qu'il meuble avec un luxe ostentatoire aux yeux de certains : “fauteuil en cuir, télé grand écran, frigo américain”, objets qu'un couple de ses voisins passablement obtus nomme et convoite jusqu'à l'obsession. (Armand Farrachi, Le triomphe de la bêtise, Actes Sud Littérature, 2018)
    • Lorsque les télés s'allument
      Pauvre fantôme des brumes
      S’en revient succès posthume
      Nous hanter au fond des cours.
      (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis, 1977)
  2. (familier) Télévision.
    • Car tous ces groupements : motards, agriculteurs, Bretons, « ératépistes », enseignants, catholiques ou boulangers... veulent une télé inconditionnelle pour défendre leurs intérêts. (François de Closets, Le système E.P.M, Grasset, 1980)
    • La télé s'en mêla, vous pensez bien, et filma, en gros plan, un rectangle de carton scotché sur une porte, et qui affirmait que derrière le vantail se trouvait bien un « Laboratoire de Parapsychologie ». Cette preuve irréfutable devait faire taire les médisants. (René Cavanhie, Les esprits frappeurs de Vailhauquès, dans Le Québec sceptique, n°24, p.28, décembre 1992)
    • […] : la plaque tectonique de droite qui recouvre la télé depuis 1995 au moins s'est effondrée. Enfin presque, pasque faut pas déconner non plus. (Raphaël Garrigos & Isabelle Roberts, Cire-pompes et circonstances, dans Libération (journal) des 10 & 11 mars 2012, p.XVI)
    • Sur les écrans plats, un match de foot est retransmis par la chaîne Eurosport. Estelle déteste le sport à la télé mais elle ne peut rien contre le phénomène des écrans plats qui grignotent chaque jour un peu plus les espaces publics. (Stéphanie Glénat Cassan, SDF, sans difficulté financière, Éditions Publibook, 2009, page 169)
  3. (familier) Entreprise de production et de télédiffusion de programmes audiovisuels.
    • Le budget est colossal pour un film de cul : 10 millions d’Euros ! Un truc inimaginable. On s'est mis à cinq maisons de prod’ pour arriver à boucler les crédits, quelques télés nous ont suivi aussi, par je ne sais quel miracle... (Thibaut Amant, Sexworkers, Éditions Le Manuscrit, 2003, page 58)
synonymes
  • TV (Belgique), (Canada)

traductions
traductions
  • anglais : TV
  • portugais : tevê féminin



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.033
Dictionnaire Français