tour de force
étymologie
voir tour, de, force

locution nominale


tour de force \tuʁ də fɔʁs\ masculin

  1. (Figuré) Action dont la réussite est difficile.
    • Ce tour de force me fit penser à cette scène d’un roman de Walter Scott, où Richard Cœur de lion et le roi Saladin s’exercent à couper des barres de fer et des oreillers. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Par un mystérieux tour de force, il avait réussi à se raser et à lisser ses cheveux dorés. Son visage était tout à fait séraphique. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 262 de l’éd. de 1921)
    • ''On promenait un saint doré/>Ce qui tournait au tour de force/>Dans les ombres démesurées.''/>(Louis Aragon, Le Roman inachevé, 1956, Après l’amour)

    • Les grandes plates-formes, qui captent une part des activités humaines sur Internet, ont réussi le tour de force de recentraliser une technologie, Internet, dont la force et le succès tiennent à son caractère décentralisé. (Réseaux sociaux, données personnelles, algorithmes… comment inventer un futur numérique plus radieux ?)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.050
Dictionnaire Français