végéter
étymologie
Du latin vegetare.

verbe

végéter \ve.ʒe.te\ intransitif (transitif dans un sens désuet) conjugaison

  1. Respirer, se nourrir, croître, en parlant des arbres et des plantes ; accomplir les fonctions propres à la vie des végétaux.
    • Si l’on admet que, pour végéter, la plante doive retirer du sol les principes minéraux qui lui sont nécessaires, il n'y a plus d'espèces préférantes ni indifférentes, mais uniquement des espèces propres à tel ou tel sol. (Bulletin de la Société Botanique de France'', vol.5, page 73, 1858)
    • Le chanvre femelle continuant à végéter jusqu'à la maturité de la graine, sa tige acquiert plus de force, sa fibre plus de dureté et on ne peut en tirer parti que dans les carderies. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 148)
    • Il nous fit monter par un escalier fort roide à une toute petite chambre éclairée par une microscopique fenêtre sur le bord de laquelle végétaient de pauvres plantes. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 70)
  2. (Figuré) Vivre d’une manière quasi inerte, sans faire guère autre chose que respirer et se nourrir.
    • Pourquoi M. de Carvalho, qui détestait les jésuites, laissait-il en repos les cordeliers, les jacobins et les récollets, sinon parce qu’il trouvait les jésuites en son chemin, et que les autres végétaient en paix dans leurs couvents sans faire à l’État ni bien ni mal ? (Jean le Rond d’Alembert, La Suppression des jésuites (éd. populaire abrégée), Édouard Cornély, 1888)
    • Il est très éprouvé par l’âge, il ne fait plus que végéter.
  3. (Figuré) Vivre dans l’inaction, ou dans une situation gênée ou obscure.
    • Là, végétait une sordide population d'ouvriers, de petites gens, de prostituées, de voyous. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Pessan, le siège d'une antique abbaye, a une superficie de 2588 hectares où végètent encore 430 habitants. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • C'est là aussi que végètent misérablement les bédouines qui ont voulu suivre leurs maris prisonniers. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 94)
  4. (Désuet) Donner de la force à.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français