évêché
étymologie
Du latin episcopatus. (Xe siècle) evesquet.

nom

SingulierPluriel
évêchéévêchés

évêché \e.ve.ʃe\ masculin

  1. (religion) Institution ecclésiale rassemblant un évêque, un siège (une église cathédrale), un peuple chrétien et un diocèse (territoire soumis à l’autorité spirituelle de l'évêque d'un même lieu).
    • Rambervillers dépendait du temporel de l'évêché de Metz, et les évêques en étaient suzerains; […]. (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • Dans les seuls évêchés de Dol, Saint-Malo et Saint-Brieuc, quatorze feudataires dont les revenus nobles propres allaient de 1500 à 40 livres monnaie appartenaient à la maison du vicomte de Rohan. (Michel Nassiet, Parenté, noblesse et états dynastiques: XVe-XVIe siècles, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2000, p. 121)
  2. (Par extension) La villea été érigé un siège épiscopal, c’est-à-dire où réside un évêque.
    • Orléans est un évêché, est évêché.
    • On érigea telle ville en évêché.
  3. Demeure de l’évêque ou bâtimentréside son administration.
    • Il est logé à l’évêché.
    • Cette réunion se tient à l’évêché.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français