acompte
étymologie
(XVIIIe siècle) Soudure de à compte.

nom

acompte \a.kɔ̃t\ masculin singulier

  1. Somme d’argent versée dès la signature d’un contrat, et enlevant toute possibilité de dédit.
    • Un acompte implique un engagement ferme.
    • L’acompte est un premier versement à valoir sur l’achat.
    • Je ne peux annuler cette réservation, j’ai versé un acompte.
    • Au moment du paiement du prix, l’acompte a vocation à représenter une partie du prix, payée de façon anticipée, qui vient en déduction du montant total du contrat. (Rémy Libchaber, Recherches sur la monnaie en droit privé, 1992)
  2. (Figuré) Prémices d’une action encore à venir.
    • Il a surgi dans la cour en nous annonçant qu’il montait à Bruxelles casser la tronche de Lucas. Colombe s’est cabrée et Mehdi a décoché une droite à Paul, le meilleur ami de Lucas, comme s’il s’agissait d’un acompte. (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 122)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.036
Dictionnaire Français