aumônière
étymologie
De aumône, la bourse servant à distribuer les aumônes.

nom

SingulierPluriel
aumônièreaumônières

aumônière \o.mo.njɛʁ\ féminin

  1. (histoire) Sorte de bourse qu’on portait anciennement à la ceinture.
    • Marguerite tira alors de son aumônière une petite clef dorée, ouvrit la porte du cabinet et montra du doigt le jeune homme à sa suivante. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre X)
    • Je vis la dame de la Chronique tirer vivement d’une aumônière, qu’elle portait au côté, des noisettes plus petites que je n’en vis jamais, en briser les coquilles entre ses dents et me les jeter au nez, tandis qu’elle croquait l’amande avec la gravité d’un enfant qui tète. (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 97.)
  2. (religion) (Désuet) Sorte de bourse destinée à recueillir l’argent des quêtes lors des cérémonies religieuses.
    • Les dames Leboucher, qui étaient les dames du château, donnèrent chacune cinq francs. Les personnes moins riches donnèrent, les unes un franc, les autres cinquante centimes. Les braves gens de la campagne donnèrent ce qu’ils purent, c’est-à-dire deux sous. Quant vint le tour de Mme Béchangris, elle mit dans l’aumônière une pièce de deux francs. » (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 57)
  3. (Par extension) (cuisine) Mets constitué d’une garniture, qui peut être sucrée ou salée, enfermée dans une pâte, qui peut être à crêpe, repliée et fermée par un cordon alimentaire.
  4. Vide-poche en tissus se trouvant au dos des sièges dans les automobiles.
  5. Genre de ruche en forme de cloche.

nom

SingulierPluriel
aumônièreaumônières

aumônière \o.mo.njɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : aumônier)

  1. (christianisme) Ecclésiastique attaché à certains corps, à certains établissements, pour enseigner la religion et les diriger spirituellement.
    • Pasteure en milieu hospitalier, l’auteur s’est trouvée, toute jeune aumônière, face à ce qu'elle appelle la « plainte » . (Isabelle De Gaulmyn, « Méditation sur l'impuissance », La Croix, 16 avril 2015, page 16)

traductions
  • allemand : Seelsorgerin
  • anglais : chaplain



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français