bétail
étymologie
En ancien français bestiaille (sens identique) est féminin, dérive du latin bestia (« bête ») avec le suffixe -ail.

nom

SingulierPluriel
bétailbétails

bétail \be.taj\ masculin singulier (mais le pluriel bétails est malgré tout parfois rencontré).

  1. Ensemble des animaux domestiques d’une exploitation rurale, en exceptant la volaille.
    • Dans le courant de 1849, la maladie apparut une seconde fois dans son bétail, qui pacageait sur la montagne du Trap. (M. Yvart, « Observations faites en Auvergne sur l'épizootie connue sous le nom de péripneumonie des bêtes bovines » , dans le Recueil de médecine vétérinaire, 3e série, tome 8, avril 1851, Paris : chez Labé, p. 258)
    • Les Aconits, les Asphodèles, les grandes Gentianes qui sont la parure de nos pâturages subalpins sont des plantes refusées par le bétail. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.29)
    • Nourrir le bétail.
    • Ce fermier a perdu tout son bétail.
  2. (Figuré) (Mépris, ironie ou pitié) Collectivité, humanité.
    • Quelle humanité misérable !… Pauvre bétail craintif et traqué. (André Gide, Journal, 1943, p. 167)
  3. (familier) (QC) Personne de forte corpulence.
    • M’as-tu vu ce bétail !
  4. (familier) (Missouri) Insecte.
synonymes
(QC) :

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français