bibine
étymologie
De la racine du verbe latin bibereboire ») que l’on retrouve dans « biberon », « biberonner »; avec un suffixe diminutif -ine.

nom

SingulierPluriel
bibinebibines

bibine \bi.bin\ féminin

  1. Boisson (dans le sens de dépendance à l’alcool).
    • Je sers d’enseigne à ta bibine ; je joue le rôle d’allumettes, mais je n’ai pas le droit de brûler pour de bon ! (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • Et pour vivre, j’ai besoin de ma bibine. (José-Marie Piquard, Les Mille-pattes nouvelles et récits, 2007)
    • Elle, les yeux en trou de bite, le cheveu filasse et gras, la face violette, a peut être la cinquantaine, mais les années de bibine comptant double on a vite fait le compte. (Jean-Yves Cendrey, Schproum : roman avorté et récit de mon mal, Éditions Actes Sud, 2013)
  2. Mauvais vin, piquette, bière.
    • C’est quoi cette bibine ?
  3. Mauvais petit cabaret.
    • Apprenez encore ceci : les cabarets des chiffonniers s’appellent bibines ; les plus célèbres sont la Casserole et l’Abattoir. (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • Dans les deux autres, s’ouvraient une remise de voitures à bras et une bibine derrière les barreaux de laquelle apparaissaient des goulots capsulés de litres. (Joris-Karl Huysmans, En route (roman), 1895)
  4. Rien, pas grand-chose, chose de peu de valeur.
    • Il leur ferait comprendre que s’il y avait quelqu’un de zinzin dans le régiment, c’était bien lui, et que les crises de maspéroclastie bavotante du capitaine Dumouriez, c’était de la bibine à côté de ce qu’il avait. (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Denoël, 2000, collection Folio, page 77.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français