bonus
étymologie
Du latin bonus.

nom

bonus \bɔ.nys\ invariable (mais le pluriel boni est aussi rencontré)

  1. Prime.
    • Plus astucieux encore, des bonus leur sont alloués s’ils acceptent de participer activement à la diffusion de leurs inventions. (Du bon usage de la piraterie, chapitre 3)
    • Les stocks-options, en particulier les golden parachutes et autres bonus attribués aux dirigeants, ont fait l'actualité de nombreux journaux, soulignant les limites de ces pratiques salariales. (Frank Bournois, Comités exécutifs: voyage au cœur de la dirigeance, Éditions Eyrolles, 2007, page 735)
    • Décret n°96-1013 du 19 novembre 1996 portant dévolution des boni de liquidation de la taxe parafiscale sur les granulats. (site www.legifrance.gouv.fr)
  2. Élément additionnel qui offre une plus-value au produit initial.
    1. (audiovisuel) Ensemble de documents annexes qui complètent l’édition vidéographique d’un film.
      • Ce DVD est fourni en bonus de toute sorte.
  3. (Figuré) Ce que l’on obtient en surcroît.
    • Tout ce que tu vas vivre, maintenant, tout, c’est une chance, c’est du bonus. (Philippe Labro, La traversée, Folio, page 222)
    • Le vol entre Reykjavík et Toronto dure neuf heures, entrecoupées d’une escale à New York ou Washington offrant au passager hébété de sommeil un bonus inattendu : un passage gratuit à travers l’immigration américaine. (Antoine Bello, Les Producteurs, 2015 ; édition Blanche, 2015, p. 73)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français