bouffée
étymologie
voir bouffer

nom

SingulierPluriel
boufféebouffées

bouffée \bu.fe\ féminin

  1. Souffle de l’haleine.
    • Envoyer des bouffées de vin.
    • Il nous empoisonnait par des bouffées d’ail.
    • Il fumait auprès de nous et nous envoyait des bouffées de tabac.
  2. (En particulier) Quantité de fumée de tabac ou d'autre substance que l'on inspire en une fois.
    • Eh bien ? dit laconiquement le premier chasseur, entre deux bouffées de tabac. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • De mon cigare il ne me restait plus qu’un bout entre les lèvres, et, après en avoir aspiré les dernières bouffées, je le jette par-dessus le bord. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • La dernière cigarette nous la fumions ensemble, en copains, une bouffée pour lui, une « taffe » pour moi.. (Driss Chraïbi, La Civilisation, ma Mère !…, « Avoir », Chapitre 5, Folio, 1972)
    • Tyler présenta le briquet au gamin, qui amena sa cigarette au contact de la flamme. « Gracias, Mister », dit le garçon après avoir tiré sa première bouffée. (Rolf Lappert, Le chant des perdants, L'Âge d'Homme, 2001, page 81)
  3. Souffle de vent ou courant de vapeur qui arrive brusquement et qui dure peu.
    • Une bouffée de vent.
    • Une bouffée de fumée.
    • Il vient de temps en temps des bouffées de chaleur.
  4. (Figuré) Accès subit et passager, en parlant de la fièvre, des passions, etc.
    • Comme il allait sortir de la galerie, Louis XIII, tout à coup, tressaillit, redressa la tête, et se porta vivement vers l'une des fenêtres ouvertes : de la cour, une bouffée de bruits joyeux venait de monter jusqu'à lui. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Une bouffée de colère lui fit serrer les mâchoires au souvenir des humiliations qu’il avait subies depuis qu’il était à l’Université, et son front se plissa. (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 178)
    • Tout en enveloppant la petite dans une serviette, Marnie éprouva une bouffée d’amour en contemplant son minois auréolé de boucles dorées. (Chantelle Shaw, Amoureuse de son amant, traduit de l'anglais par Anne Busnel, Éditions Harlequin, 2017, épilogue)
synonymes forme fléchie

bouffée \bu.fe\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe bouffer.

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.044
Dictionnaire Français