cétacé
étymologie
Du latin cetus avec le suffixe -acé.

adjectif

SingulierPluriel
Masculincétacé
\se.ta.se\
cétacés
\se.ta.se\
Féminincétacée
\se.ta.se\
cétacées
\se.ta.se\

cétacé \se.ta.se\

  1. (zoologie) Qui a la forme de poissons, en parlant de grands mammifères, tels que les baleines, les dauphins, etc.
    • Le cochon a cela de commun avec la baleine et les autres animaux cétacés, dont la graisse n'est qu'une espèce de lard à peu près de la même consistance, mais plus huileux que celui du cochon : ce lard, dans les animaux cétacés, forme aussi sous la peau une couche de plusieurs pouces d'épaisseur, qui enveloppe la chair. (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Cochon, le Cochon de Siam et le Sanglier », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 626.)
  2. (Littéraire) De gros animal marin.
    • Il était bien à l’abri dans le ventre cétacé. (Amélie Nothomb, Métaphysique des tubes, Albin Michel, Paris, 2000, p. 138)

traductions
nom

SingulierPluriel
cétacécétacés

cétacé \se.ta.se\ masculin

  1. Mammifère marin tel que la baleine ou le dauphin.
    • Lorsqu’une bande de baleines est signalée, la nouvelle se répand aussitôt dans tout l’archipel au moyen de feux allumés sur les montagnes ; des centaines d’embarcations affluent de tous côtés, forment un immense demi-cercle autour des cétacés et les chassent vers quelque crique, où ils sont promptement massacrés. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 37)
    • En 1845, New York s’ébaudissait devant le squelette d’Hydrargos, « le grand serpent des mers », long de 34 mètres. Albert Koch, qui exhibait sous ce nom le cétacé fossile Basilosaurus, avait pris soin de l’allonger en multipliant ses vertèbres, et l’imposteur fit fortune. (Bernard Teyssedre, Le Diable et l’Enfer, Albin Michel, 1985, page 179)
    • Si c’était un cétacé, il surpassait en volume tous ceux que la science avait classés jusqu’alors. (Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers, partie I, chapitre 1, Pierre-Jules Hetzel, Paris, 1870, page 2)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français