combustible
étymologie
 Composé de combustion et de -ible, par substitution de suffixe.

adjectif

SingulierPluriel
combustiblecombustibles

combustible \kɔ̃.bys.tibl\ masculin et féminin identiques

  1. (chimie) Qui a la propriété de brûler.
    • La poix, le goudron, le soufre, le bois sec, les feuilles sèches sont des matières très combustibles.
    • Le marbre, les pierres ne sont pas combustibles.
antonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
combustiblecombustibles

combustible \kɔ̃.bys.tibl\ masculin

  1. (chimie) Corps réducteur, nécessaire à la combustion. — Note: Il est oxydé par le comburant.
    • En vérité, on se demande ce que vient faire ce charbon en cette ville du naphte. À quoi bon ce combustible, puisque le sol aride et dénudé de l’Apchéron, […], est si riche d’huile minérale ? (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • C'est vers le milieu du XIe siècle que parait avoir été établie la première exploitation de la houille dans les environs de Newcastle en Angleterre, du moins en ce qui concerne l'Europe, car, d'après les récits des missionnaires, les Chinois se seraient servis de ce combustible bien avant notre ère. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 87)
    • Le carbone imbrûlé dépend de la nature du combustible et de la mise en œuvre de la combustion. (François Audibert, Les huiles usagées: reraffinage et valorisation énergétique, page 194, TECHNIP, 2003)
    • Les produits de combustion peuvent alors contenir du combustible imbrûlé ou des corps comme le C, le H2, le CO ou le OH. (Yunus A. Çengel & Michael A. Boles, Thermodynamique: Une approche pragmatique, traduction de Marcel Lacroix, page 657, De Boeck, 2008)
    • On a brûlé ce qui tombait sous la main et les livres ont servi de combustibles comme ils avaient servi de projectiles. La première chose qui avait été lancée sur les CRS, c'est une bible ! (David Dufresne, « L'héritage : Les grandes heures du CPE », chap. 6 de Maintien de l'ordre, Hachette Littératures, 2007)
  2. (Par extension) Carburant.
    • […] de nombreuses unités blindées d’avant-garde étaient stoppées sur les routes, faute de combustible : […]. Les appels radio des tankistes réclamant de l’essence se faisaient entendre sans cesse. (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, pages 153-154)
    • La McQueen, elle, roulait à l'ultracoke®, le dernier-né des carburants Porf, un combustible extrêmement calorifique qui se consumait fort et longtemps. (Raphaël Albert, Les extraordinaires et fantastiques enquêtes de Sylvo Sylvain, tome 2 : Avant le déluge, Saint-Laurent-d’Oingt : Éditions Mnémos, 2013, chap. 3)
  3. (Par extension) (Nucléaire) Combustible nucléaire.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français