corolle
étymologie
Du latin corolla, diminutif de coronacouronne »).

nom

SingulierPluriel
corollecorolles

corolle \kɔ.ʁɔl\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. (botanique) Partie d’une fleur complète formée de l'ensemble de ses pétales, qui enveloppe immédiatement les organes de la fécondation et qui est ordinairement colorée.
    • Le jatrophe est classé dans l'ordre des Renonculinées, famille des Euphorbiacées, tribu des Crotonées. […]. La fleur est actinomorphe, unisexuée avec un calice de 5 sépales et une corolle de 5 pétales libres. (Revue des eaux et forêts, publiée par Aristide & Stanislas Frézard, vol. 53, Éditions Berger-Levrault, 1915)
    • Le mélampyre des champs a son insecte pollinisateur, un bourdon, le Bombus hortorum, seul en son genre à pénétrer dans l’étroit tube de la corolle pour y rechercher le nectar ; les autres bourdons perforent le tube à sa base. (Le Courrier de la nature, 1980, n°65-76, page 41)
  2. (analogie) Objet en forme de corolle.
    • Une corolle de bain.
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français