décocher
étymologie
(XIIe siècle) Dérivé de coche#fr-nom-3|coche avec le préfixe dé- et la désinence verbale -er.

verbe

décocher \de.kɔ.ʃe\ transitif conjugaison

  1. Tirer une flèche avec l’arbalète ou avec toute autre arme de trait semblable.
  2. (Figuré) Lancer.
    • Il répondit médiocrement aux pointes, calembours, mots à double entente, compliments et gaillardises que l’on se fit un devoir de lui décocher dès le potage. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Le Tors fit une belle résistance en décochant de toutes ses forces au digne fonctionnaire des coups de pied dans les jambes, […]. (Louis Pergaud, Une revanche, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Mais les succès de ces convertisseurs bénévoles devaient être considérables, à en juger par les récriminations qu'il souleva de la part des auteurs des Évangiles et par les flèches que leur décochent les satiriques latins, […]. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. (fonderie) Démouler une pièce de fonderie.
  4. (textile) Décaler les points de liage d'une duite à une autre, ou d'un fil de chaîne à un autre.
  5. (info) Cliquer sur une case cochée dans un formulaire pour qu’elle ne soit plus cochée.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français