désinvolture
étymologie
voir désinvolte

nom

SingulierPluriel
désinvolturedésinvoltures

désinvolture \de.zɛ̃.vɔl.tyʁ\ féminin

  1. Tournure ou tenue pleine d’aisance et de laisser-aller.
    • Il est venu, voilà tout. Il m’a tiré des mains de M. Vampa, où, malgré mes apparences pleines de désinvolture, comme vous dites, je faisais fort mauvaise figure, je l’avoue. (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 482)
    • Quand elle fut assise dans sa loge, elle se cambra la taille avec une désinvolture de duchesse. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Le tribunal était comme un théâtre. Les avocats s’animaient comme s’ils jouaient une pièce de Shakespeare. Ils parlaient haut et fort avec une désinvolture qui caractérise les acteurs de théâtre. Je n'aimais pas du tout la façon dont ces avocats parlaient. (Frédéric Hoebeeck, « Cette blessure: Souvenirs d'un enfant de l'assistance publique », Watermael-Boitsfort : Éditions Checopa & Paris : BoD/Books on Demand, 2017, p. 287)
  2. Manière trop libre d’agir, de se comporter à l’égard de quelqu’un.
    • Ce jeune homme est d’une désinvolture qui confine à l’impertinence.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français