enserrer
étymologie
(Verbe 1)  Composé de en- et de serrer
(Verbe 2)  Composé de en- et de serre

verbe

enserrer \ɑ̃.se.ʁe\ ou \ɑ̃.sɛ.ʁe\ transitif conjugaison

  1. Enfermer ; enclore.
    • D'ici là, le lieutenant Hobson comptait opérer des reconnaissances fréquentes sur l'icefield qui enserrait l'île, afin de déterminer son état de solidification, […]. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • La fonction du guillemet est de faire reconnaître une citation empruntée à un livre, à un auteur quelconque : il n’enserre pas, fonction essentiellement départie aux ( ), aux [ ]. (A. Frey, Nouveau manuel complet de Typographie, nouvelle édition revue, corrigée & augmentée par M.E. Bouchez, Manuels-Roret, 1857, part.1, page 219)
  2. (Figuré) Tenu entre les serres d'un rapace.
    • Le docteur Suquet put venir à Amschit me tirer des bras de la mort, où j’étais déjà enserré. (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 210.)

verbe

enserrer \ɑ̃.se.ʁe\ ou \ɑ̃.sɛ.ʁe\ transitif conjugaison

  1. (jardinage) Mettre dans une serre.
    • Enserrer des orangers.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français