filiation
étymologie
Du latin filiatio.

nom

SingulierPluriel
filiationfiliations

filiation \fi.lja.sjɔ̃\ féminin

  1. Suite continue de générations, dans une même famille ; ligne directe qui descend des aïeux aux enfants, ou qui remonte des enfants aux aïeux.
    • La filiation de cette famille est bien établie depuis trois siècles.
    • Le vocable filiation semble ainsi naître et se diffuser, assez rapidement, dans les années 550-560, dans le contexte assez précis des querelles relatives aux questions trinitaires […]. Désignant le lien spirituel unissant le Christ à Dieu, il est rapidement devenu le moyen habituel de qualifier le relation entre le Fils et le Père dans l’ordonnancement de la Trinité. (Anne }{#if:{#if:)}}
  2. (En particulier) Degré de génération des père et mère aux enfants.
    • La filiation des enfants légitimes se prouve par des actes de naissance inscrits sur le registre de l'état civil. A défaut de ce titre, la possession constante de l'état d'enfant légitime suffit. La possession d'état s'établit par une réunion suffisante de faits qui indiquent le rapport de filiation et de parenté entre un individu et la famille à laquelle il prétend appartenir. (Code civil des Français, Livre Premier - Des Personnes, Titre VII - De la paternité et de la filiation)
  3. (Figuré) Église, abbaye qui devait son origine à une autre.
    • Cette abbaye était de la filiation de Clairvaux.
  4. (Figuré) Choses qui naissent les unes des autres, qui se rattachent les unes aux autres.
    • La filiation des idées.
    • La filiation des mots.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français