gars
étymologie
Ancien cas sujet de garçon.

nom

gars \ɡa\ masculin (pour une femme on dit : garce) singulier et pluriel identiques

  1. (familier) Garçon.
    • D’un coup d’œil scrutateur, le père l’examinait et le gars, craignant d’être fouillé, commençait à n’en pas mener large. (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […] et, fort beau gars encore, malgré sa corpulence, présentait dans l’ensemble l’allure d’un écuyer de cirque. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • C’est un type. Mais que j’te prévienne, pas fortiche du tout, ni mariole. Un gars quoi ! Un bon gars. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Tu as pourtant l’air d’un gars costaud, un gars à qui on ne la fait pas, avec ton blouson, tes santiags et ta banane. Un vrai rocker… (Didier Kiefer, Le Cri du baby-foot au fond du sous-marin, Éditions Publibook, 2010, p. 74)
  2. (familier), (au pluriel) Individus quelconques, de sexe masculin ou féminin.
    • Un vieillard aux cheveux gris, le gardien de nuit, entonna une vieille chanson qu’aimaient chanter, avant la révolution, les gars de l’usine française, à Tsaritsyne. (Vassili Grossman, Vie et destin, traduction de Alexis Berelowitch, L’Âge d’Homme, 1995)
synonymes
Gars
nom propre

Gars

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département des Alpes-Maritimes.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français