gorgerin
étymologie
De gorger et -in.

nom

SingulierPluriel
gorgeringorgerins

gorgerin \ɡɔʁ.ʒə.ʁɛ̃\ masculin

  1. (histoire) Pièce de l’armure qui servait autrefois pour couvrir et défendre la gorge d’un homme d’armes.
    • … et, du gorgerin de son casque, […], des gouttes de sang coulant sur l’armure du comte indiquaient que la pointe de l’épée avait pénétré par chaque ouverture qui lui avait été offerte. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Dès le matin, Riesencraft se vêtit de son costume d’archer. Il mit la salade à gorgerin, sans visière, et une chemise de mailles sans manches. (Charles De Coster; La Légende d'Ulenspiegel)
    • … c’était un collier de cuivre ressemblant à celui d’un chien, mais sans aucune ouverture et fortement soudé à son cou, assez large pour n’apporter aucune gêne à la respiration, et cependant assez serré pour qu’on pût l’enlever sans employer la lime ; sur ce singulier gorgerin était gravée, en caractères saxons, une inscription …. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • On lit dans l'article 11 de ces statuts : « Les armuriers feront tous harnais pour hommes, comme corcelets, cuirasses, haussecols, gorgerins, etc., et toutes bardes pour chevaux comme frontails, chanfreins, flanquois et collières. » (Bulletin de la Société des sciences naturelles et des arts de Saint-Etienne, 1850)
  2. Collier de chien hérissé de pointes de métal.
  3. (architecture) Partie du chapiteau dorique, au-dessus de l’astragale de la colonne.
  4. (Antiquité) En Égypte, un bijou lourd et volumineux constitué de métal et lacé derrière la nuque.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français