gras-double
étymologie
(1611) Composé de gras et de double (« panse »).

nom


gras-double \ɡʁɑ.dubl\ masculin

  1. (cuisine) Membrane de l’estomac du bœuf, quand elle est utilisée pour l’alimentation.
    • Ce restaurant a une spécialité de gras-double.
    • La concierge est devant la porte d’allée, en train de donner une recette de gras-double à une collègue. (Frédéric Dard, San-Antonio chez les gones, Pocket, 2013[1962], page 140.)
    • ''Et comme la dame s’inquiète, le patron lui assène avec une patience outrée qui cache mal son agacement : />– Mais non, madame, c’est pas gras, l’gras-double. Y a rien d’gras dans les abats ! (Philippe Delerm, Le bistrot lyonnais, dans La sieste assassinée'', Gallimard, coll. Folio, 2001, p. 74.)

  2. (argot) (familier) Individu gros et gras.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français