hippomobile
étymologie
De hippo- et mobile.

adjectif

SingulierPluriel
hippomobilehippomobiles

hippomobile \i.pɔ.mɔ.bil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui utilise les chevaux pour la traction, en parlant des véhicules.
    • Les années 1855-1900 constituèrent l'âge d'or de la traction hippomobile, en particulier dans les transports publics, qui se développèrent intensément dans les grandes villes à partir des années 1850. (Ghislaine Bouchet, Le cheval à Paris de 1850 à 1914, 1993)

nom

SingulierPluriel
hippomobilehippomobiles

hippomobile \i.pɔ.mɔ.bil\ féminin

  1. (rare) Véhicule tracté par des chevaux.
    • [Une voiture électrique] est beaucoup moins encombrante, car elle n’occupe sur la chaussée qu’un peu plus de la moitié de la longueur nécessaire à une hippomobile. (L’Électricien, revue internationale de l'électricité et de ses applications, 1897, page 45)
    • Comparées aux hippomobiles et aux automobiles à vapeur ou à essence de pétrole, les accumobiles présentent des avantages, des qualités équivalentes et des inconvénients que nous avons le devoir de faire impartialement ressortir. (L’Industrie électrique, 1897, volume 6, page 210)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français