labile
étymologie
Du latin labilis.

adjectif

SingulierPluriel
labilelabiles

labile \la.bil\

  1. Qui n’est pas fixe ; mobile, changeant.
    • [...] il n’existe pas de « civilisations ». Il n’y a que des sociétés, des groupes culturellement et historiquement labiles. (Marie de Gandt, Sous la plume. Petite exploration du pouvoir politique, Paris, Éditions Robert Laffont, 2013, p. 255)
  2. (bioch) Amovible, non-fixé, facilement détachable, voire instable, notamment en raison de la chaleur. Se dit par exemple de certaines protéines, des vitamines, etc.
  3. (psychol) Se dit d’une humeur changeante, qui se modifie aisément.
  4. (Médecine) Se dit d’un état variable d’un moment à l’autre.
  5. (Par extension) Sujet à défaillance, chute.
    • En Amérique latine, les frontières sont encore labiles.
  6. (linguistique) Se dit d’un verbe qui peut être à la fois transitif et intransitif, sans changement de forme.
    • En effet, les verbes labiles, ou diffus, sont susceptibles de participer à des constructions aussi bien transitives qu’intransitives sans pour cela qu’il y ait une transformation de voix active en voix passive. (Nicolas Tournadre, L’Ergativité en tibétain, 1996)
    • Il est difficile d’établir le nombre exact de verbes labiles. Actuellement ils représenteraient entre 10 et 15% de la totalité des verbes français. (Daniel Lebaud, Catherien Paulin, Katja Ploog (éds.), Constructions verbales et production de sens, 2006)
synonymes
en linguistique

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français