larynx
étymologie
Du grec ancien λάρυγξ.

nom

larynx \la.ʁɛ̃ks\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (anatomie) Partie supérieure de la trachée-artère, qui est un des organes de la respiration et le principal instrument de la voix.
    • La production du son croupal, la raucité de la voix et celle de la toux, sont bien certainement l'effet de la gêne qu'éprouve le larynx dans l'accomplissement de ses fonctions ; […]. (Dictionnaire des sciences médicales, vol.7, p.419, Panckoucke, 1813)
    • Dans le premier cas il s'agissait d'un blessé dont le larynx fut traversé par une balle; on fit une trachéotomie pour des accidents respiratoires inquiétants, puis on décanula le malade quelques jours après sans pratiquer un examen du larynx. (E. J. Moure et G. Canuyt , Plaies de guerre du larynx et de la trachée, dans la Revue de chirurgie, vol. 52, éd. F. Alcan., 1916, p. 33)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français